newsletter pouvoir voyage
dessin sur l'effondrement de la biodiversité

Pouvoir d’achat & environnement : pourquoi favoriser l’échange de maison

Table des matières

Comme l’indique le site de l’Elysée, « c’est en partageant avec [le président de la  République] vos idées et votre expérience, que vous rendez possible le progrès que vous attendez ». Moi, je dis, faut tenter https://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/ !

capture d'écran moteur de recécrire au président

Voici mes propositions pour améliorer le pouvoir d’achat et protéger l’environnement :

Monsieur le président de la République, 

 La première préoccupation des français cette année est le pouvoir d’achat et l’environnement la 4ème selon un sondage d’avril 2022. Pour les électeurs de moins de 30 ans, leur priorité première est le pouvoir d’achat et presque à égalité l’environnement.

Fin 2021, Orelsan chantait « civilisation » et nous intimait « Faut qu’on soit meilleurs qu’ nos parents, faut qu’on apprenne à désapprendre ». Pour l’artiste : « Évidemment, c’est plus comme avant, faut t’ faire une raison, c’est l’ concept du temps. »

 

Pourquoi le voyage d’avant n’est pas durable et inclusif

Après 2 ans de pandémie, le monde n’a pas fini de s’adapter pour faire face aux défis à venir comme l’a dessiné Graeme MacKay en 2020.

dessin sur l'effondrement de la biodiversité

« Prends soin de te laver les mains et tout ira bien ».

Le tourisme fait s’envoler le réchauffement climatique

En 2018, une étude dans Le Monde estimait à « 8 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont dus au tourisme, […] prenant en compte transport, alimentation, hébergement et achats des voyageurs. »

 

L’hypertourisme pèse sur l’environnement et les populations locales

En effet, Benoit Panel en 2020 affirmait que  « 95 % des voyageurs vont dans 5 % de la planète selon l’OMT« . Les populations dénoncent la saturation de leurs villes comme Venise, Barcelone et Amsterdam.

Arrivée souvent en avions, les villes sont « consommées » plutôt que découvertes du temps où les vacances duraient 3 semaines. 

 

37% des français ne sont pas partis en vacances en 2020

Une injustice sociale est également la part importante des français qui ne partent pas chaque année, 37% en 2020. Et encore, les « vacances » commence « à partir de quatre jours hors du domicile personnel ».

taux départ vacances

Ce tourisme n’est donc pas non plus inclusif.

 

Pourquoi l’échange de maison est une alternative économique et durable

 

L’échange de maison, qu’est ce que c’est ?

Le concept d’« échange de maisons » ou de « partage de maisons » est apparu dans les années 1950, lorsque des enseignants  cherchaient un moyen de voyager moins coûteux pour leurs vacances.

Depuis l’avènement d’internet, le catalogue a été remplacé par des plateformes. Les voyageurs peuvent faire un échange simultané ou être accueilli de manière non réciproque avec un système de points. L’échange de maison fonctionne sur les mêmes principes que les « smartgrids » développé pour gérer le réseau électrique. Ce qui me permet d’introduire le prospectiviste Jeremy Rifkin qui a conseillé l’Europe et la Région Nord-Pas-de-Calais pour faire vivre la « troisième révolution industrielle ».

 

Jeremy Rifkin les appelle les « communaux collaboratifs »

Auto-partage, crowdfunding, échange de maison, ce sont pour l’auteur des « communaux collaboratifs », ce sont des réseaux d’usagers d’objets ou de producteurs de services qui s’organisent autour de l’intérêt de la communauté.

 Dans son livre : La Nouvelle Société du coût marginal zéro (2014), Jeremy Rifkin développe l’idée que la valeur d’usage d’un objet prime sur sa propriété.

couverture livre la nouvelle société du coût marginal zéro

Dans notre cas, il ne coûte pas plus cher de prêter sa maison 3 semaines en août que la laisser inoccupée.

Ne pas sous-estimer le rangement et la préparation de l’accueil des invités tout de même !

 

Pour Navi Radjou : « L’innovation frugale est une affaire d’ingéniosité humaine »

« Comment faire mieux avec moins », c’est le défi que rencontre nombre de pays mais aussi les classes moyennes occidentales. Les revenus stagnent, les ressources naturelles – le pétrole, l’eau, le bois, les terres cultivables – se raréfient.

Pourquoi ne pas changer de logiciel. Internet rend de plus en plus obsolète la propriété.

couverture livre

 

Dans son livre  » Le Guide de l’innovation frugale : les 6 principes clés pour faire mieux avec moins  » co-écrit avec Jaideep Prabhu, il propose des principes comme :

  • valoriser les ressources existantes,
  • passer à l’économie circulaire,
  • devenir un « consom’acteur actif ».

Economiser sur le budget logement permet de vivre des expériences

Economiser de 50 à 130 € par jour sur le logement permet de profiter d’expériences, de repas et de produits locaux. Autant de souvenirs de moments partagés avec ses proches.

 

Préserver l’environnement de l’artificialisation des sols et des gaz à effet de serre

Réduire la bétonisation des sols

La France a plus de sols artificialisés que ses voisins, avec 47 km2 pour 100 000 habitants, contre 41 en Allemagne, 30 au Royaume-Uni et en Espagne, ou 26 en Italie. 

lotissement sur colline

Photo by Porter Raab on Unsplash

Pourquoi construire systématiquement des logements à destination de la location de courte durée alors que les touristes laissent leurs logements vacants ?

 

Vers un tourisme plus raisonné ou « slow tourism »

Le slow tourism apparu dans les années 2000 propose des valeurs alternatives au tourisme de masse.

Il se différencie par : 

  • un choix de transport moins polluant,
  • des durées de séjour plus longues,
  • la rencontre des locaux notamment avec les chambres chez l’habitant,
  • le choix de destinations hors des sentiers batttus.

Comment démocratiser la pratique de l’échange de maison

Pour les publics dont le pouvoir d’achat est en berne, démocratiser la pratique ne génère pas pour la puissance publique de dépenses hormis la communication, la mise en place du cadre et de son respect.

S’il est compliqué d’augmenter les revenus les plus faibles, il est en revanche possible de faire connaître cette pratique. Voici deux propositions :

 

Par courrier aux locataires de logements sociaux

Un document explicatif peut être ajouté lors d’envois de courriers pour présenter les modalités de l’échange de logement en précisant si besoin un nombre de jours limités dans l’année (à fixer après des expérimentations).

L’entraide entre résidents peut aussi être encouragée.

 

Par le réseau d’assistantes sociales

Pour les familles ne bénéficiant pas de logements sociaux, les assistantes sociales peuvent présenter la pratique pour permettre de partir en vacances et changer de cadres. 

Ensuite, comptons sur le bouche-à-oreille.

Partagez cet article

Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
WEB APÉRO

Posez vos questions sur l’échange de maison pendant un moment convivial !

couple apéro

Articles qui peuvent vous intéresser